SERGE GENEST

SergeGenestMonsieur Serge Genest, Ph.D. en géologie, a fait ses débuts en exploration minière en 1980 dans les Monts Otish avec SÉRU Nucléaire, devenue Cogema Canada. Pendant les quatre années qui ont suivi, il a alors occupé plusieurs fonctions et poursuivi parallèlement des études graduées avec le soutien financier de Cogema. En 1984, il complète pour le compte du Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec la cartographie du lac Indicateur et réalise par la suite une importante synthèse lithostratigraphique, structurale et gîtologique de la Cuvette de Papaskwasati et du Bassin d’Otish. De 1985 à 1989, il a dirigé des travaux d’exploration au Maroc avec le Groupe SNC pour le compte du Ministère de l’Énergie et des Mines, et au Québec avec Géomines et comme consultant autonome pour le compte de plusieurs compagnies d’exploration en Abitibi-Témiscamingue, sur le Territoire de la Baie James, dans la région de Chibougamau, dans la Fosse du Labrador et dans les Cantons de l’Est. De 1989 à 1992, il dirige des équipes de cartographie sur la Côte-Nord pour le compte du Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec. De 1993 à 1996, il est conseiller senior puis vice-président au développement chez SIAL Géosciences, s’occupant à la fois de travaux d’environnement, de l’interprétation des levés géophysiques à des fins d’exploration pour le compte de plusieurs compagnies et de la supervision de travaux de R&D. De 1996 à 2007, il dirige Omégalpha, entreprise de services en géologie fondée en 1995 dont il est le principal actionnaire, orientée en exploration minérale, en environnement et en radioprotection (radon). Il dirige également des travaux de R&D sur les structures d’impact météoritiques. Compte tenu de l’augmentation du niveau d’activité en exploration de l’uranium, Omégalpha a cessé ses activités en environnement et en radioprotection en 2002. De 1999 à 2007, il fut mandaté par société d’état française AREVA pour l’évaluation du potentiel uranifère de l’est du Canada et la gestion de ses programmes d’exploration, des budgets atteignant 10M$ par an en 2006 et 2007. En 2003, il fonde Uranor en partenariat avec AREVA et en devient le président et directeur général, et ce jusqu’en 2007. En 2007, il cède à AREVA l’ensemble des intérêts qu’il détenait dans Uranor et dans Omégalpha, et Omégalpha devient alors AREVA Québec, filiale du Groupe AREVA. En 2007, il crée le Groupe Omégalpha et quelques autres sociétés afin de diversifier ses activités : prospection minière, spectrométrie héliportée, immobilier commercial, résidentiel et touristique, et recherche sur les impacts météoritiques. En janvier 2009, invité par l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), il pilote des projets de musée et de parc géologique dédiés à l’astroblème de Charlevoix en partenariat avec l’UQÀM et le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, projets qui furent intégrés à la programmation de l’Institut Hubert Reeves, fondé le 3 juillet 2009, devenu l’Observatoire de la Géosphère de Charlevoix , OSBL pour lequel il fut jusqu’à 2012 le  président du conseil d’administration.

FORMATION

  • 1981 B.Sc. en géologie. Université du Québec à Montréal, Québec, Canada.
  • 1989 Ph.D. en géologie. Université de Montréal, Québec, Canada.
  • Thèse : « Histoire géologique du Bassin d’Otish, Protérozoïque Inférieur, Nouveau-Québec »

RÉCOMPENSES

  • 1981 Bourse au mérite du Gouvernement du Québec (FCAR) pour la maîtrise.
  • 1984 Bourse au mérite du Conseil  de Recherche en Sciences Naturelles et Génie du Canada (CRSNG) pour le doctorat.
  • 1990 Marteau d’Or du Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec.

EXPÉRIENCE

2007 — Groupe Omégalpha, Héli-Terrex, et autres sociétés

Président, Directeur général :

Diverses activités : activités commerciales variées et recherche sur les impacts météoritiques. Prospection radiométrique pour le compte de Ressources Abitex, partenaire du Groupe AREVA et découverte de nouveaux indices d’uranium dans le Bassin d’Otish. Développement d’un nouveau modèle paléogéographique pour le Bassin d’Athabasca en Saskatchewan, fondé sur une réinterprétation de la structure d’impact de Carswell (GSA Sp. P. 465, 2010).

1996-2007 — OMÉGALPHA Inc., Joliette, Québec, Canada.

Président, Directeur général et Conseiller senior :

Exploration minérale : Diverses activités de prospection au Québec et, de janvier 1999 à juin 2007, travaux de compilation et d’exploration pour l’uranium dans l’est du Canada et sur les Terres de Baffin pour le compte d’Uranor, et des filiales du Groupe AREVA. Découverte d’une nouvelle province uranifère et d’un gisement d’uranium en Ungava (CAGE).

Environnement : Diverses études de protection du littoral contre l’érosion, d’évaluation d’impacts environnementaux, de caractérisations de sols contaminés et de restauration, en Tunisie et au Canada. Formation de cadres Tunisiens en étude d’impact des empiétements sur le domaine public maritime. Réalisation d’un Plan quinquennal de gestion pour le compte de l’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral de la Tunisie, financé par l’ACDI. N.B. Les activités en environnement furent interrompues en 2002 pour focaliser sur la prospection de l’uranium.

Radioprotection : Programme de R&D et de cartographie pour le dépistage du radon domiciliaire sur l’ensemble du Québec. Entente de partenariat avec Algade. Études de dépistage du radon par dosimétrie du radon et levés spectrométriques au sol (rayons gamma). Mise au jour de nouvelles problématiques de santé environnementale reliées à l’exposition de certaines communautés au radon. Les activités furent temporairement mises en veilleuse en raison du manque d’encadrement réglementaire et pour focaliser sur la prospection de l’uranium.

Traitement d’eau : Évaluations de qualité d’eau potable et évaluations toxicologiques. Conception et installations d’unités de traitement d’eau. R&D : essais de traitement pour l’élimination de substances toxiques. Activités cédées à une autre entreprise en 2002. 

1993-96 — SIAL GÉOSCIENCES Inc., Montréal, Québec, Canada (plus tard acquis par FUGRO).

Directeur, Vice-président et Conseiller Senior:

Responsable de la supervision des études environnementales, des travaux de restauration, des programmes de R&D, de l’interprétation des levés géophysiques et du contrôle de qualité des cartes et rapports de levés géophysiques et géochimiques produits. Responsable entre autres d’un important inventaire d’anomalies dans le moyen nord québécois destiné à l’exploration du diamant pour le compte de Monopro (DeBeers). Superviseur d’un levé pour l’Office National des Mines de la Tunisie. Conseiller pour plusieurs levés géochimiques et géophysiques.

Directeur de quelques projets de restauration : aménagement du parc à résidus miniers Lorraine, Témiscamingue, pour le compte d’Entraco et du Ministère des Ressources Naturelles du Québec ; réhabilitation d’un site d’enfouissement de boues de pâtes et papiers pour le compte de Papiers Scott en innovant avec l’application de la compaction dynamique pour l’imperméabilisation des boues de désencrage et la sécurisation du site de dépôts.

1989-92 — MINISTÈRE DE L’ÉNERGIE ET DES RESSOURCES DU QUÉBEC, Charlesbourg, Québec, Canada.

Chargé de projet :

Réalisation de levés géologiques dans la Province de Grenville sur la Côte-Nord, Québec (2 500 km2)

1987-89 — GÉOMINES Ltée., Rouyn-Noranda, Québec, Canada ; puis comme consultant autonome.

Directeur régional et Géologue senior :

Responsable du bureau régional et de nombreuses campagnes d’exploration pour le compte de plusieurs compagnies juniors et majeures en Abitibi-Témiscamingue (Au, Cu-Zn), sur le Territoire de la Baie James (Au), dans la région de Chibougamau (Au, Cu-Zn), dans la Fosse du Labrador (Cu-Ni-PGE), et dans les Cantons de l’Est (Ni-PGE) : cartographie, géochimie, géophysique, études géotechniques, forage, évaluation de gisements et conception d’exploitations; entre autres pour le compte de Serem Québec, Ressources Ste-Geneviève, Ressources Ojibway, Explorations Minières du Nord, Mines Selbaie, Gestion Baribec, Riverton Ressources, Ressources Audrey, Minnova, Exploration Orex, Odyno Minières, et Ressources Minières Coleraine.

1986-87 — MINISTÈRE DE L’ÉNERGIE ET DES MINES DU MAROC, Rabat, Maroc.

Directeur de projet:

Assigné au Service des Combustibles Solides pour des travaux d’exploration dans les fenêtres précambriennes de l’Anti-Atlas, plus particulièrement à Bou Azzer (U) et (Ni-Co), et Bleida (Cu) : contribution à l’extension de la mine de Cu en recommandant la réalisation de levés de PP sur un secteur négligé par les modèles géologiques de l’ONA, ce qui a permis d’accroître de 10 ans la vie de la mine.

1985-86 — INSTITUT DE RECHERCHE EN EXPLORATION MINÉRALE (IREM), École Polytechnique et Université McGill, Montréal, Québec, Canada

Chercheur principal:

Chargé d’une synthèse stratigraphique, structurale et gîtologique du Bassin d’Otish et de la Cuvette de Papaskwasati, terrain précambrien du Nouveau-Québec : revue des indices minéralisés, analyse de 450 descriptions de forage, synthèse cartographique de 24 feuillets à l’échelle 1 :50000 (environ 20000 km2) ;  pour le compte du Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec.

1984 — MINISTÈRE DE L’ÉNERGIE ET DES RESSOURCES DU QUÉBEC, Sainte-Foy, Québec, Canada.

Chargé de projet:

Réalisation d’un levé géologique dans la région du lac Indicateur, Nouveau-Québec (1 000 km2).

1980-84 — COGEMA CANADA LTÉE., Montréal, Québec, Canada.

Géologue d’exploration:

Assistant puis responsable de levés cartographiques, de campagnes de forage, d’études stratigraphiques, d’études sédimentologiques, de levés géochimiques (sols, sédiments de ruisseaux et de fonds de lacs, et radon), de levés géophysiques et d’évaluation de gisements d’uranium dans les Monts Otish, Nouveau-Québec, pour le compte de COGEMA, maintenant AREVA; et contribution à la découverte du gîte Lavoie (U-Au) dans les monts Otish.

POSTES ACADÉMIQUES

  • 1990-91 Université Laval: chargé de cours en Géophysique de l’Exploration et en Géologie pour l’Ingénieur Civil.
  • 1975-85 Université de Montréal, École Polytechnique et UQAM: nombreuses charges de cours et de laboratoires, encadrement d’ingénieurs étrangers et stagiaires.

IMPLICATIONS PROFESSIONNELLES

Serge Genest est inscrit au tableau de l’Ordre des Géologues du Québec (#577). Il est membre actif de l’Association des Géologues du Canada, de l’Association de Minéralogie du Canada, de la Geological Society of America, et de la Meteoritical Society.

Il fut particulièrement actif avec l’Association Professionnelle des Géologues et Géophysiciens du Québec (APGGQ) :

  •  1989-93 : directeur sur le conseil d’administration ;
  • 1991-93 : vice-président ;
  • 1990-93 : éditeur du Bulletin ;
  • 1992 : organisateur du Congrès Annuel « Stoneham’92 », dont une session dédiée aux médecins impliqués en santé environnementale.

Quelques autres implications dignes de mention :

  • 1989 : organisateur d’une excursion dans le cadre du GAC-MAC « Montréal’89 » : Géologie et gîtologie de l’Anti-Atlas marocain.
  • 1993 : co-organisateur de la Semaine Minière dans la région de Montréal pour l’Association Minière du Québec (AMQ).
Implication au sein de l’Observatoire de la Géosphère de Charlevoix (OGC):
  • 2009-2012 : Serge Genest fut activement impliqué au sein de l’OGC, OSBL pour lequel il chapeautait des projets de «Musée de la Terre» et de «Parc géologique de Charlevoix», et ce en partenariat avec le MRNF, l’UQÀM, l’Université Laval et l’Agence spatiale canadienne entre autres.

 

Serge Genest, géo, Ph.D.

5 avril 2013